J'ai perdu deux PC en un week-end, l'un a été aspergé de jus de pastèque (j’en vois un qui rigole dans le fond… C’est très sérieux, attention !) et qui, depuis, ne démarre plus, quand à l'autre, il a un problème avec le disque dur et ne fonctionne plus, idem. Je me suis assommé dessus pendant trois jours, je crois qu'il ne reste plus que la mise en bière.

Mais bon, têtu comme je peux l’être sur un PC, j’ai fini par créer une clé USB bootable et contourner le setup crypté. Mais cette saleté ne veut rien savoir, au moindre problème il reboote tout seul et me bloque systématiquement, comme un chien qui se mord la queue. Je vais retenter une installation aujourd’hui, et refaire la manip, si je parviens à faire une installation propre j’espère que je pourrais réinstaller les applis sans que cette satané machine ne me fasse des sautes d’humeur.

Quand à l’autre PC, il est encore sous garantie, ce qui fait que si je me débrouille bien, je n’aurais rien perdu. A part des documents, mais maintenant je me méfie et stocke de plus en plus de données sur le Cloud.

Mon acharnement à fini par payer, mon PC tourne, pas comme une horloge Suisse, mais ça le fait.

Heureusement que j’avais 3 PC fonctionnels, avec 2 en rade bonjour le cauchemar. Enfin, n’exagérons rien, ce n’est pas la fin du monde.

(+ tard) : bon, rien a faire, ça va de charybde en scylla, je vais laisser tomber win 10 pour revenir à win 8,1, il y a un défaut dans le format du disque. Je vous dirais ce qu’il en retourne, je me doute que vous n’attendez que ça...

J’ai retrouvé un mini lecteur DVD en rangeant, ça ne peut appartenir qu’à JF. Il aurait mérité que je le garde pour moi, j’en ferais certainement un meilleur usage. Ca me fait penser au jeu (tordu) du bâton à merde si affectionné par S. King. C’était plutôt des enfants ou des ados qui y jouaient : on trempe une des extrémités du bâton dans de la merde, puis on tend le bâton par le coté propre à quelqu’un, n’importe qui. Généralement, le réflexe de la personne la pousse à se saisir du bâton par le coté merdeux. Tout le monde rigole sauf l’emmerdé… Bon, ça ne vole pas très haut je l’admets. C’est comme le doigt qui pue, j’arrête là pour la scatophilie.

Ca ne m’a jamais amusé, je ne sais même pas pourquoi j’en suis venu à en parler, ah si, Stephen King, qui n’est pas scatophile non plus.

Mon père me tanne pour que je fasse certaines démarches administratives, plus il insiste et moins j’ai envie de le faire, j’ai l’impression de retourner à l’adolescence. Il faut que je constitue un dossier ce matin et que je m’en occupe aujourd’hui. J’ai horreur de ce sentiment, mon père devient borné, il se répète en boucle (comme mon ordi qui déjante, faudrait que je les présente…).

Ce n’est pas l’âge, mais un aspect (désagréable) de sa personnalité. Du coup, je m’en suis occupé, mais j’ai menti sur le fait que je ne me suis pas déplacé : j’ai simplement téléphoné, ce qui est revenu au même. Mais je déteste réagir comme un gamin pris en faute à cause de l’attitude de mon père. Il est fier de tous ses enfants, mais moi c’est une autre histoire… Bref, il y a longtemps que j’en ai pris mon parti, mais c’est comme une dent douloureuse qu’on ne peut s’empêcher de titiller du bout de la langue. C’est idiot, on sait que ça ne fait qu’empirer les choses, mais on ne peut pas s’en empêcher.

Ca doit être pour ça que j’ai des chicots à faire peur. J’ai envie de toutes les faire enlever et d’y mettre une prothèse, un appareil autrement dit.

Jf l’inénarrable est passé aujourd’hui pour que je remette en route son satané lecteur DVD, monsieur s’est assis dans le canapé en sirotant une bière pendant que je bataillais avec l’engin. Il est bouché avec l’électronique, un vrai handicap.Il aurait pu s’intéresser un minimum, tenter de comprendre… Mais non, j’étais là pour ça. A son service, et pas cher payé.

Je n’avais vraiment pas envie de m’y mettre après avoir passé la journée sur mon PC récalcitrant..