J’ai pas mal discuté avec la psy de la clinique hier, c’est quelqu’un de vraiment intéressant et le courant passe bien. Je ne l’ai pas suffisamment vue pour démarrer quelque chose de sérieux mais elle m’a remonté le moral. Toujours ça de gagné.

Demain je retrouve ma chatte et ça aussi va me faire du bien.

J’écoute the wall des floyd, que je n’avais pas écouté depuis je ne sais combien d’années, je connais encore les paroles de certaines chansons, et ça m’a fait bizarre de le réentendre. J’avais cessé de l’écouter parce que je m’en suis gavé ad nauseam durant mon adolescence et cela faisait revenir des émotions très négatives, qui ont disparu aujourd’hui. Évolué, disons.

C’était pendant mon sevrage d’héro vers la vingtaine d’années, il m’a fallu affronter ça, plus une séparation d’une jeune femme que j’aimais profondément, la disparition de sa mère suite à une tumeur, l’isolement dans une région mal connue, pas de fric, bref ça faisait beaucoup.

J’ai infos toxique dans quelques minutes mais je pense que je ne vais pas y aller, pas envie, et puis ils me feraient quoi ? J’ai déjà zappé quelques ateliers, personne ne m’a rien dit, donc je sèche, dans ma tête je suis déjà sortis. Il faut signer le planning hebdomadaire, et noter son nom dans un cahier que l’organisateur de l’atelier fait circuler. Comme à l’école ou presque.

Il y avait une possibilité de sortie en fin d’AM, mais j’ai oublié de le demander au médecin, du coup je n’ai pas eu cette autorisation et j’ai du rester dans ma chambre. A un autre moment je serais sorti tout de même, mais ma chambre donne sur le local de soin où se travaillent les infirmières, sortir est facile mais rentrer beaucoup moins, surtout si on a fait des courses impossible à dissimuler. Pas grave, c’est un peu débile selon moi puisque je sors demain. Ne cherchez pas la logique, il n’y en a pas. C’est uniquement pour ne pas être tenu pour responsable en cas de problème.

J’ai quelques soucis avec mon PC portable, il y a un mauvais contact avec les prises USB, résultat je n’ai plus qu’une e-cig qui fonctionne sur les 3 que j’ai amené (je suis prévoyant et bien placé pour savoir par la pratique que ces machins obéissent à la loi de Murphy, dite loi de l’emmerdement maximum).