Je suis fatigué, pourtant j'ai bien dormi, mes gamma GT sont remontées à 130 (la normale est en dessous de 60) alors qu'elles avaient stagné quelques mois à 30 après mon traitement de l'hépatite C. J'espère que ce n'est pas du à une quelconque saloperie qui reviendrait à la charge. Je pense notamment aux rasoirs de JF, qui peuvent me repasser l'HVC. Ce serait bien ma veine.

Un petit lien sur ceux qui pensent qu'il peut y avoir une spiritualité dans la laïcité. Et sur le rôle éventuel de produit dans cette improbable mixture. .

Tout est possible, tout est réalisable, c'est le jeu de la vie, dixit Regis et Laspales.

JF s'est endormis devant la TV, une bière à la main, pour la énième fois.

Il boit jusque dans son sommeil. Quand il n'a pas de bière à la main , il en serre tout de même une, imaginaire.

Dans sa tête, il est déjà mort, pourquoi ferait-il le moindre effort pour arrêter de boire ? « Effort« : un mot qui ne fait pas partie de son vocabulaire. J'en vois plusieurs autour de moi qui n'ont jamais travaillé, ne travailleront jamais, et vivotent avec environ 1000 € / mois. C'est plus que je ne gagne actuellement après 28 ans de bons et loyaux services.

Ca ne donne pas envie de bosser.

Paco a une offre de stage dans le cours de sa formation. Il dit qu'en fin de compte, l'informatique ne l'intéresse pas vraiment. Il serait temps de le réaliser... Passons.

Il m'a fait la morale sur le fait que j'hébergeais des gens, en quoi il n'a pas tord, mais ça ne fait pas vraiment avancer le schmilblik. De plus, c'est l'hôpital qui se fout de la charité.

Mais je n'irais pas chez lui même s'il me le proposait, ce qu'il ne fera pas, parce qu'il ne doit pas être facile à vivre. En fait, il m'a dit clairement qu'il n'était pas question qu'il m'héberge . Ca fait toujours plaisir.

Si vraiment je suis expulsé, j'essaierais un orteil exploratoire du coté de chez Nath, si elle est assez remise, juste le temps de trouver un autre bailleur et un logement. Ce qui peut prendre beaucoup de temps, mais je n'ai pas le choix. Mon jugement est renvoyé au 20 septembre, j'espère que ce sera assez avancé pour que les expulsions soient interdites. Ca me soulagerait d'un poids pesant. Je ne me souviens plus des dates pour les expulsions. Avec un peu de chance je ne serais pas expulsé, j'ai quelques cartes en mains, une avocate, des AS (j'en vois une le 19/06), la curatelle, pas de dettes de loyer, le suivi du CSAPA...

Il faut que je vois l'avocate pour décider de la stratégie à adopter. Il y a aussi l'ADIL qui est spécialiste du droit au logement, il faudrait que j'y aille et que je leur raconte mes malheurs. Il faudra probablement que je fasse un dossier de demande de logement, il y en a eu une de faite en oct 17, sans nouvelles depuis. Ils attendent l'expulsion, sur de leur fait. La période de trêve hivernale est du 01/11 au 31/03. Je ne pourrais pas en bénéficier.

J’ai eu des nouvelles de la clinique du parc à St Ouen au nord de Paris. C’est pour une évaluation cognitive. Je l’ai appris ce matin, le mardi pour le jeudi, coooool.

Ça va durer 3 à 4 semaines. Je préférerais utiliser mon temps autrement, mais je me suis engagé, cochon qui s’en dédie.

Ça aura l’avantage de vider l’appart, crapule va me manquer. C’est ça qui m’importe le plus : les humeurs de crapule. L’hospitalisation (ça fera combien d’hospitalisation, au juste? Je ne compte plus) ne m’intéresse pas vraiment, il y aura une piscine, toujours ça de gagné. Pour le reste, je ne sais pas, les trucs archi habituels je suppose, psy, médecins etc.

3 a 4 semaines, ça me fait bien chier je l’admets. J’ai le sentiments que ça ne va rien m’apporter. Je me contente de faire bosser des médecins pour justifier leur salaire. Ca ne me plaît pas plus que cela.

Depuis le début je ne la sens pas cette histoire. Encore une idée farfelue du Dr XXX. J’aurais de mettre un double zéro au lieu d’un triple X.

Celle qui préfère ses dossiers à ses patients.