Ca fait un moment que je n’ai rien écris sur le blog et pourtant, il s’est passé pas mal de trucs. Voire de bidules.

Procédons par ordre. Le couperet de la curatelle est tombé, et ca fait mal. Je n’ai plus d’argent depuis fin avril. Je me débrouille comme je peux, parfois des amis me dépannent, parfois je vole dans les grandes surfaces, (Ouille ! Qui vient de me taper sur les doigts?), bref c’est la misère. Je ne m’abaisserais pas à faire la manche, pourtant c’est le seul moyen qui me reste pour faire de l’argent. La curatelle me laisse dans la mouise, sans répondre à mes questions, je n’ai donc aucune info sur mon futur. Mon père est en colère, même si je n’y suis pour rien.

Quand à Nova, il est fou de rage (il n’y a pas d’autre mot) parce que je lui devais 60 euros que je ne pouvais lui donner, n’ayant plus de carte bleue ni la gérance de mon argent. Il le sait très bien, mais il a tout de même fait d’énormes tags avec mon nom sur mon entrée et celle de l’escalier voisin. Du coup, le gardien n’a rien trouvé de mieux que me faire payer les éventuelles prochaines dégradations. Je suis dans la merde jusqu’au cou, pour résumer. Il y a quinze jours, je me suis retrouvé à l’hôpital pour défaillance respiratoire et arrêt cardiaque. Ca m’étonne un peu cette histoire d’arrêt cardiaque, je n’ai rien vu de tel dans mon dossier médical. Je ne pense pas qu’ils m’auraient laissé sortir au bout d’une journée après un tel problème de santé.

Ah oui, j’allais oublier mon commandant qui veut me mettre en commission de discipline pour m’être fait voler mon portefeuille où se trouvait ma carte professionnelle.

C’est du pur Kafka. On est dans un pays ou on tape sur les victimes.

Nova a complètement disjoncté, il sait bien, pourtant, que je n’ai pas le choix. Cet idiot peut décider de me planter, il l’a déjà fait à d’autre. Je n’ai aucune confiance dans sa capacité à gérer ses émotions.

Voilà pour les dernières nouvelles, en résumé.

J’en oublie sûrement mais ça me reviendra au moment idoine. On m’a suggéré de reprendre le travail, et ça ne m’enchante pas du tout, pas dans les conditions des derniers mois avant que je parte. Mais au moins j’aurais un peu plus d’argent. Ça vous bouffe la vie de ne pas en avoir. Je passerais de 750 € à 1800€/mois ce qui n’est pas négligeable. Il faut que je me renseigne à ce sujet.

Si j’avais l’assurance de reprendre avec une autre affectation que la CRS, je le ferais je pense. Cruelle misère. La vieillesse est un naufrage. Depuis que j’ai sortis ça devant JF, il ne cesse de vouloir le dire mais en oublie à chaque fois la moitié. Que voulez-vous, la vieillesse… C’est De Gaulle qui se plaisait à le dire, mais d’autre l’ont fait, de Dolto à Desproge et j’en passe. Je ne cesse donc de faire le rappel mémoriel de JF. Quelle déchéance de voir un garçon si plein de promesses touché par la déchéance de l’alcool et y sombrer sans chercher à échapper à un funeste destin… On dirait une mauvaise poésie. Normal, je n’ai aucune précaution, pardon, prétention dans ce domaine. Humph…