Dimanche calmissime, si ce n'est qu'en me levant ce matin, mes ordi portables avaient disparus. Grosse colère, je vais porter plainte chez les keufs, je rumine ma haine contre Nova, qui m'appelle finalement dans le courant de l'après-midi. Il vient chez moi me raconter les détails de l'histoire. La veille au soir, il paume ses chaussures de sécurité et sa métha, il cherche partout (moi j'étais sorti faire je ne sais quoi). Et finalement il trouve chaussures et metha dans mon sac. J’ignore qui est le plaisantin qui les a mis là, mais tout m'accuse. Du coup, par représailles, il me taxe mes deux portables. Il m'en a rendu un, je lui dois un peu d'argent, il me rendra le second PC quand je l’aurais remboursé. La batterie du PC est à plat, il n'y a pas le câble de recharge, Je suis emmerdé en fait. Mais bon, heureusement tout est bien qui finit bien.

Je suis encore à zéro niveau budget, j'ai du payer une assurance habitation (obligatoire), surtout avant le procès. Je veux ramener un dossier béton.

Et boom, - 200 €, -100 d'agiots sur les rejets de prélèvement, - 100 de mutuelle, -150

de surendettement, resterait 150 si je ne devais pas 150€ à diverses personnes qui m'ont dépannées. Résultat des courses : je vais maigrir ce mois ci. Beaucoup maigrir.

Il faut que j'appelle mon service gestionnaire pour voire si ils ne se sont pas trompé d'erreur, et sinon je ferais un dossier à ma mutuelle en espérant qu'ils me payent rapidement. J'ai deux cartes en mains, à jouer au plus vite, histoire de ne pas trop maigrir.

Je vais passer à ma mutuelle ce matin déposer un dossier pour être pris à 100%, mais avant il faut que je contacte le service qui m'a mi à mi salaire au bout de 2 ans de CLD.

J'ai des puces de lit et aucune idée de la façon dont on s'en débarrasse. Je ne sens pas leurs piqûres, contrairement à 70% des gens. Mais je m'en passerais volontiers.

Laurence est de retour chez moi, une présence féminine est bien agréable.

J'ai encore plusieurs coups de fil à passer, et la procrastination a fait son retour en force. Va tout de même falloir s'y mettre. Argh.

Je ne retrouve plus mes papiers, me v'la bien. Il y avait un numéro de téléphone important avec. Galère, galère quand tu nous tiens .

Je n'ai rien envie de faire , la flemme totale. Si, j'écris. Maigre consolation.

En ce moment je me nourris grâce à Lolo, qui taxe sans la moindre honte dans les grandes surfaces. Elle n'a pas froid aux yeux. Moi j'ai horreur d'en arriver là, je préfère essayer de trouver d'autres solutions.