En général, vers 14:00 / 15:00 je me fais une petite sieste, mais aujourd'hui je n'ai aucune envie de dormir, bien que réveillé à 4:00 du mat. Je me suis alors mis sur l'ordi, casque sur les oreilles pour la musique, en attendant que Stephane émerge. Ce qui s'est produit vers les 8:30.

Là j'écoute de la musique, mais sur enceintes, le son est meilleur, quitte à déranger ma taupe de voisin du dessous. Ce couple de retraités ne supporte aucun bruit. Pourtant, je suis du genre discret, mais avec lui c'est l'horreur, le moindre pet de mouche déclenche une intervention de sa part, généralement à l'interphone (on ne sait jamais, je pourrais lui sauter à la gorge...).

Je ne sais pas trop si c'est un lâche ou un simple connard invivable.

Je n'ai aucun soucis avec mes autres voisins, qui entendent les mêmes bruits que ceux du dessous. Je précise, sait-on jamais...

Il y a deux ans j'ai invité du monde pour féter le nouvel an, il s'en est suivi un gros bordel, je l'admets, les gens qui y ont participé en parlent encore, et ce cher voisin a envoyé un courrier à mon bailleur pour se plaindre. Pour une fète du nouvel an ! Mon bailleur m'a envoyé un courrier, auquel j'ai répondu, pour une fois, en disant en gros que c'était vraiment abuser.

C'était ma minute "disons du mal des autres", désolé si ça tombe sur vous.

Aujourd'hui, ça devrait être une bonne journée, je le sens.

Je ne suis pas devin, simplement une fois par semaine environ, je me dis le matin que la journée va être bonne. Ce n'est pas forcément le cas, et je vis la journée comme n'importe quelle autre, ce n'est même pas la méthode Coué, pharmacien de son état et célèbre pour sa méthode (et concepteur de l'effet placebo, il faut le savoir). Non, c'est une sorte d'encouragement à être optimiste et heureux, autant que possible. Genre "allez mon gars, ça va le faire !". Personne ne le fait à ma place, donc je m'auto-encourage. Ca fait partie de mes petites excentricités. La PNL du pauvre (Programmation Neurolinguistique, encore indirectement due à Coué, qui est plus reconnu à l'étranger qu'en France. Pauvres de nous).

C'est le post dédié à Coué. Je ne le fais pas exprès, j'ai juste voulu vérifier son statut social, et je suis tombé sur sa bio complète. Incroyable tout ce qui a suivi les avancées d'Emile Coué, il a inspiré de nombreux travaux.

Ca ne casse pas trois pattes à un canard, pas grave.

Je viens d'avoir Paco au téléphone, on ira à la piscine dimanche matin. Je suis vraiment heureux que ce petit projet aboutisse, la piscine me détend, c'est bon pour le souffle et le cardio-vasculaire. Et les muscles. Alouette.

Autant pour la motivation, tout seul je ne fais rien, mais accompagné ça le fait. Il me manquera seulement un bonnet de bain, obligatoire maintenant. C'est de pire en pire toutes leurs exigences... Il faut un vrai maillot de bain, pas un truc genre jean coupé au niveau des genoux, ça, c'est totalement proscrit. Ils craignent énormément qu'un pervers ou un pédophile ne se glisse parmi leurs clients, et font tout pour éviter que ça se produise. Mais le bonnet de bain, je ne vois pas trop le lien...

Hier, je regardais "The Ellen Degeneres show", sous titré, et le sujet est venu sur les Tipi Pipi. C'est une sorte de tipi de 10cm de diamètre, destiné aux bébés surtout, notamment les joyeux lurons qui attendent d'être sur la table à langer pour envoyer un jet dans la direction de maman, c'est plus marrant. Bref, au début je pensais que c'était tout public, et je me disais qu'il fallait vraiment le vouloir pour arroser toutes directions et avoir besoin d'un de ces petits objets (j'ai même trouvé des patrons pour en faire).

Moi, il y a bien longtemps que j'ai réglé la question des gouttes d'urine inopportunes qui vont sur la lunette ou par terre. Chez mon père, il y a toujours un chiffon destiné à nettoyer ce qui a besoin de l'être.

Moi, je fais plus simple : je m'assieds sur la lunette, comme les femmes ou comme les hommes qui veulent déféquer. Tout le liquide (ou autre) va dans la toilette, pas de goutte récalcitrante, bref c'est parfait. Mais la première fois qu'un homme m'a dit qu'il s'asseyait, j'ai été choqué. Vraiment choqué.

Quoi, moi, un descendant des fiers gaulois, m'asseoir comme une femme ? Jamais ! Puis j'ai habité avec des femmes (pas toutes en même temp, une à la fois), et la solution à cet épineux problème à finit par émerger, et j'ai commencé à m'asseoir. Je le fais toujours, mais je ne m'en vante pas, car il y a d'autres descendants des fiers gaulois ou des zoulous virils, qui n'envisagent en aucune manière de faire une chose aussi révoltante que s'asseoir sur la lunette. Ils préfèrent pisser partout autour des toilettes, surtout quand ils en ont un coup dans l'aile. Ce qui est fréquent parmi mes connaissances, surtout ceux qui turbinent à la bière, ceux-là sont abonnés à la mixion fréquente. C'est l'inverse de mixion impossible.

Ils ne savent pas ce qu'ils perdent, cette méthode est propice à une réflexion brève et permet de se changer l'esprit pendant une demi-minute environ. C'est le temps moyen de cette opération vidange.

Vous pouvez le calculer vous-même, pas difficile de compter les secondes. Entre chaque chiffre, vous vous dîtes "Mississipi" rapidement.

Vous aurez vos secondes à peu près correctement.

Ou vous comptez jusqu'à 4, il doit exister une foultitude de trucs pour compter les sec., il y a des gens avec un métronome dans la tête qui n'ont besoin d'aucun truc.

Tout ceci est honteux, ce sujet est tabou, il est du dernier mauvais goût de parler pipi caca. Je me mets une amende et j'arrête illico d'en parler. Illico long.

C'est la journée des jeux de mot pourris, en plus d'être dédiée à E. Coué.

+tard : finalement, la journée n'a été ni bonne ni mauvaise, un jour comme un autre. Il est 19:40, la journée n'est pas encore finie, sait-on jamais ?

J'ai encore gagné un Iphone7/galaxy8 pour 1/2/3€, si ils font leurs sélections sur 1000 personnes, ils sont gagnants à tous les coups. Pour être plus clair, je n'ai rien gagné du tout, et leur annonce est à la limite de la publicité mensongère.

Bon WE

K