Vendredi, quelqu’un (je suis sur à 98 % que c’est Pp) m’a volé tout mes médicaments, metha comprise. Un autre pote m’a avancé 40mg de metha, de quoi tenir deux jours, mais pour rembourser ça d‘ici jeudi à 25 mg/jours en prenant mon traitement, c’était impossible, donc hier j’ai joué le misérable, la pauvre victime, pour que le médecin me monte à trente mg/jour. Je devrais y arriver de cette façon, j’ai déjà mis de coté 35mg, encore 10mg et ce sera bon. Je n’aime pas jouer la comédie, mais là c’était un cas de force majeure.

J’ai pris Pp en horreur, là je l’attend depuis une heure avec un de ses amis pour déménager ses affaires Il se fout de notre gueule, pour picoler et se cachetonner (avec mes médocs) et nous faire poireauter. Je n’ai que du mal à en dire/écrire, donc j’abrège.

Je n’aime pas médire.

Hier, en cherchant un casque audio, j’ai eu la surprise de trouver un samsung galaxy J3, bon, ce n’est pas le must, tout juste un bas de gamme, mais ça a été une très bonne surprise. A force de tout planquer pour éviter de me faire dévaliser par les voleurs, j’en oublie que je retrouve des mois, voire des années plus tard. Là, c’était des années. Je sais que j’ai deux-trois bouts de chit qui se baladent, quelque part chez moi, quand aux médocs, maintenant je les garde sur moi. Au pire, je serais le seul à blâmer.

Pp commence déjà à se prendre la tête avec son nouveau colocataire, ça promet. Deux egos surdimensionnés, ça va faire des étincelles. J’aimerais assez que ce soir le déménagement de Pp soit bouclé. On a de quoi faire deux aller-retour si on s’y prend bien (=si on part assez tôt, Pp avait seulement 9h00 de retard).

Là il est une heure du mat., ces messieurs avaient envie d‘être servis, résultat je suis le dernier debout et n’ai plus envie de dormir. Pas grave, j’écris. Malgré ma touche « d » défectueuse, a moins d’insister lourdement. L’ami de Pp, que j’appellerais Olo, est un ancien médecin touché par une maladie nosocomiale, le staphylocoque doré. Il tient à peine sur ses jambes et est paralysé d’une main. Il est à la rue, abonné à radie loser. Lourde déchéance. Enfin, il a tout e même un appart qui lui appartient. Je ne sais pas s’il est mytho ou s’il est vraiment ami avec des célébrités, en tous cas il raconte beaucoup d’histoires. Ca occupe.

Il est très gentil et généreux, mais descend en plein vol. Je veux dire par là que son état physique et psychologique ne vont pas en s’améliorant. La nuit, ayant beaucoup de mal à marcher, il urine dans une bouteille, il m’a fusillé 8 bouteilles comme ça, et moi je n’ai plus rien pour boire. En plus, il met ses mégots dans cette mixture, ce qui bouche mon évier. Dégueulasse, d’autant qu’il a une vessie de colibri, mais il gère son handicap comme il peut. Pas très bien, mais au moins il n’est plus dans un fauteuil roulant.

Surtout que dans ma résidence, rien n’est fait pour les handicapés. Pour monter un 5° étage, c’est une torture pour lui.

Ca me fait du bien de ne plus avoir Pp dans les pattes. Je ne réalisais pas a quel point sa présence était contraignante. Mais il a la rancune tenace et je ne tiens pas spécialement à le rencontrer.

J’ai fait un test urinaire de dépistage de stup hier, je ne sais pas quand j’aurais les résultats, je devrais être positif au cannabis et négatif à tout le reste (c’était surtout les benzo qui craignaient).Je n’en ai pas pris depuis vendredi dernier, soit 8 jours, j’espère que ça ira. J’ai eu de bonnes et de mauvaises surprises avec les tests, ce n’est pas fiable à 100 %.Mais comme le personnel médicale se base là-dessus comme si c’était la parole divine, il n’y a pas de contestation possible si c’est positif.

Il m’est arrivé d’être négatif juste après avoir fumé un joint, et positif après 6 jours d‘abstinence aux benzos. Théoriquement, ça passe en 24h00, mais ça c’est quand on prend un cachet, quand on prend trois plaquettes, ce n’est plus la même histoire.

Sur le galaxy j3, il y avait une carte micro SD de 64go, mais illisible et impossible à reformater. J’ai décidé de faire un formatage de bas niveau, je verrais bien ce que ça donne. C’est très lent, mais j’ai du temps. Bon, il semblerait que ce soit irrattrapable, tant pis, dommage.