Ma béatitude a été de courte durée : Jf, Pp et nova sont tous venus chez moi entre 14 :00 et 17:00, le pire étant JF qui tient à peine debout (il s'est pris 2 gamelles), il lui a fallu 45mn pour décoller, sous des prétextes divers (après ma bière, après ma clop, je viens de rouvrir une bière, je bouge après... etc). Mais je suis enfin seul,et je retrouve la paix de l'esprit. Un grand bol d'oxygène cette solitude sacrée.

Hier soir, JF est passé, j'étais déjà couché, je ne lui ai pas ouvert. Il a bien sonné 10 mn à l'interphone et autant à ma porte. Il fait ça à cause de sa mère qui est à demi sourde et n'entant pas les sonneries, la seule qu'elle entend étant celle du téléphone. 20 mn de sonnerie,c'est stressant. Mais je n'ai pas cédé. Il faut vraiment être débile pour sonner aussi longtemps.

J'espérais pouvoir téléphoner à mon bailleur pour leur dire que les squatteurs étaient partis, mais si ils se repointent tous les après-midi, ça ne va pas le faire. Déjà, qu'ils ne dorment plus chez moi est un grand pas en avant, mais insuffisant.

Que sera sera