Après trois rappels des voisins et le barouf que mes « invités » (qui n’était pas les miens mais ceux d’un ami qui les avait amené sans prévenir) ont commis dans tout l’escalier et jusque dans les poubelles, je m’attend à une lettre de mon bailleur. Heureusement, mon voisin du dessous (la taupe) est en congé, sinon je n’y aurait pas coupé.

Seul Thierry a été irréprochable, ainsi que stephane qui a été victime de cette bacchanale diabolique. Il a été agressé par deux connards qui l’accusaient d’avoir baiser sa femme. Enfin, la femme de l’un d’eux. Moi je dis qu’il aurait du, il y aurait au moins eu une bonne raison. Vu la violence qui se déchaînait, il a préféré partir.

Honte sur eux.

En ce moment, je perds tout, mobile, e-cig, bouquins, et j’en passe. Mémoire de poisson rouge. J’ai toujours mal au crâne et thierry prend les doliprane 1000 par deux, à cette allure là ça va vite. Je plains ses reins. J’ai été dialysé il y a quelque années pour un mélange iburprofène / doliprane du genre costaud. Faut pas déconner avec ça.

Mais il n’écoute rien, donc je n’insiste pas.

Je suis en colère de voir la bassesse, la violence, la méchanceté gratuite qui règne parmi les hommes et les femmes. Je ne parle pas des sports de combats, qui sont réglementés. Ce qui ne m’a pas empêché de me faire une double fracture au championnat d’ile de france de judo, mais ce n’était qu’un accident malheureux.

J’ai limité à 3 personnes les gens que j’admettais chez moi, outre N et Paco qui seront toujours les bienvenus, il y a Thierry, Pp et Stephane (notamment pour ses lessives, mais j’espère qu’il se décoincera et qu’il viendra de temps en temps. Je crois qu’il a eu très peur. Il y avait de quoi, deux connards qui voulaient lui donner des coups de boules…

Le pire, c’est qu’il ne savait même pas de quoi il en retournait Il n’a pas souvenir d’avoir eu des rapports avec qui que ce soit depuis belle lurette. Je crois que les deux connards se sont fait un film. Tout ça pour ça…

Il est 5:20, je suis debout depuis 3:45, en chien (en manque) j’ai pris ma metha trop tôt la nuit dernière et j’en paye les conséquences. Mais bon, rien d’insoutenable, juste un désagrément passager. Ce n’est pas comme si c’était la première fois. Plus que 5 heures à attendre avant d’avoir ma metha. Presque rien, mais le temps paraît long dans ces cas là.

En ce moment, tout le monde me demande où j’en suis de mon roman. J’aurais du fermer ma grande gueule. J’ai beau leur expliquer que j’écris pour un blog,, Pour eux je suis le romancier J’ai écris une vingtaine de pages, ce qui ne fait pas de moi un romancier. Mais ça leur suffit. Ça doit les valoriser de connaître un « artiste ». Je ne sais pas si je dois en rire ou en pleurer. Ce qui est certain, c’est que je ne leur donnerais jamais mon adresse Karmaos. Nova a essayé de le trouver, sans succès, (il faut dire que je l’ai bien embrouillé, je ne voulais pas qu’il me lise) et lui qui se prend pour Mesrine, ça l’a rassuré, il ne veut pas être l’ennemi public N°1 tout de suite. Il joue les mystérieux, il dit qu’il s’est baladé un peu partout en France, mais refuse d’en dire plus. Si ça l’amuse… Il est partit une dizaine de jours, il a du faire très vite pour faire son tour de France.

Mieux que les cyclistes du tour.

Il devrait concourir.

Par contre, il risquerait d’avoir des problèmes au contrôle antidopage.

J’ai pu récupéré quelques euros que Pp me devait, il m’en doit 20 de plus pour mardi. Vu qu’on sera férié, ça m’étonnerait que je les récupère. J’espère qu’il n’y aura pas un raz de marée ou. une chute de météorite qui l’empêcherait de me rembourser. On ne sait jamais. Ca faisait un bout de temps qu’il me devait cet argent. Là, il devrait toucher son rappel de RSA, ce qui me laisse espérer un bon geste de sa part. Il n’est pas malhonnête (pas trop…Pas avec ses amis disons) mais un peu lent dans ses remboursements.

Ca me permettrait de nourrir mes chattes et moi-même jusqu’à la fin du mois.

J’ai raté la livraison d’un colis, il veulent m’envoyer à Bois d‘Arcy le récupérer. Pas question. Je vais la jouer malade et pleurnichard pour qu’ils livrent à la poste près de chez moi. Qui ne tente rien n’a rien. Apparemment c’est un gros colis, il ne rentrait pas dans la boite aux lettre. Ca doit être la litière pour chats ou les croquettes. Je n’ai aucune envie de me trimballer ça dans les transport en commun. Je ne sais même pas comment aller à Bois d’Arcy. Une petite recherche devrait régler la question (après recherche, il n’y a pas de gare à Bois d’Arcy. Mierda). Mais un retour bien chargé ne me tente absolument pas. Je vais la jouer petite marchande d’allumette. On verra bien.

Je n’aime pas faire ce genre de chose, mais là il y a cas de force majeure.Je me vois mal faire des kilomètres avec mon arthrose.J’ai le dos en compote et le mollets en (dé)confitures.

Après moult mésaventures, j’ai téléphoné à colissimo, ils m’ont renseigné et rassuré en me disant que mon colis serait réorienté vers ma poste la plus proche. Sur le retour en compagnie de Pp, il allait au tabac et moi à ma banque, car j’ai essayé de retirer de l’argent, mais ça me faisait toujours « code erroné » alors que j’étais sur du code, j’avais même pris le courrier de la bnp avec moi pour ne pas faire de conneries. La guichetière m’a fait un changement de code, du fait que je n’avais pas fait de tentative d’achat chez un commerçant. Ca prendra quelques jours, mais j’ai l’espoir (hum) que ça fonctionnera. Allez, on y croit.

Je rejoins Pp, qui me tend un jeu à gratter, cadeau. Enfin, demi-cadeau, il me dit si je gagne, on partage les gains en deux. Moi, persuadé que j’allais perdre, les statistiques étant contre moi, je gratte, je gratte, je gratte (je peux en mettre un quatrième si vous voulez) et je gagne 10 € ! Miracle, hosannah! Pp à perdu avec le sien, mais a gagné 5 € avec mon ticket à gratter gagnant, jeu auquel je ne joue jamais.

De retour chez moi, un colis était arrivé, 7,5 kg de croquette pour les chattes. Et pour ce genre de choses,c’est nettement moins cher sur le net qu’en magasin. Je leur ai aussi acheté de la litière, même topo.A l’epicerie arabe près de chez moi, c’est 8€ le catsan de 5 kg, sur le net j’ai payé ça 10€ les 10kg. Presque du simple au double. Je les ai gâtées mes chattes ce moi-ci. Je leur ai acheté deux bacs à litière identique, parce que jusque là misti avait un vrais bac, et la pauvre Capule se faisait un petit tas de litière où elle faisait ses besoins.Ayant reperé le manège, je lui avais aménagé un tas de litière conséquent, mais maintenant, elles sont logées à la même enseigne. Je suis content d’avoir rétabli l’équilibre pipi caca. Je sais, il m’en faut peu.

Je devrais avoir deux ou trois autres colis d’ici la fin de la semaine, et celui qui m’intéresse le plus est le PC portable. Un nouveau jouet. Il me semble qu’il est en win7, ce qui est ridicule avec 8 go, car win7 n’utilise que 4 GO. M’en fous, j’attendrais la fin de la garantie constructeur (6 mois) et je le passerais en win10.Ce qui m’intéresse également, c’est que je vais pouvoir utiliser mon imprimante wifi .Youpi.

Il est 5:30, pas de ronflements intempestifs, tout est calme, pas de barbares à la maison, ça fait un bien fou. C’est pour cette sensation de calme que je préfère me coucher très tôt et me réveiller très tôt. Il y a juste Khalil, qui pour une fois ne ronfle pas, et papou dans la chambre, que je n’entends pas. C’est bon de se sentir chez soi. Jusqu’à ce que les zozos que j’héberge se réveillent, aussi tard que possible seigneur, merci. Et bonjour chez vous.

J’ai croisé Stéphane place du marche hier (le rendez-vous des SDF picolo alocolo bastoneurs connards) il était tout sourire, ça m’a fait plaisir de le voir, il n’avait aucune blessure apparentes, on a discuté une petite minute, je lui ai renouvelé mon invitation chez moi (il n’est pas revenu depuis ce fameux soir « coup de boule »et on s’est séparé en bons termes. Ensuite, j’ai du ratrapper Pp, qui fait un pas quand j’en fait trois, dur dur. Je crois que Pp n’aime pas beaucoup steph. Il ne vaut pas mieux que lui pourtant. C’est l’effet miroir.

Khalil me pique des petits objets et il commence à m’agacer. Je récupère ce que je peux, il reprend ce que je récupère, ce petit jeu me tape sur le système. Si je le vire, il sera à la rue, mais j’ai de moins en moins de pitié pour ce genres d’individus. Il cherche la merde et il la trouve. Dire qu’il était brillant quand il était plus jeune, l’alcool l’a réduit à l’ombre de lui-même. Quand on lui pose une question, il répond complètement à coté, il perd le fil de ses pensées. Il est ce que je serais si j’avais continué à boire. Je crois, du moins. A un moment, il sniffait je ne sais quelle saloperie chimique, je suis content qu’il ai arrêté. Ces trucs là vous mette le cerveau en capilotade vitesse grand V. J’en ai sniffé un peu vers mes 15 ans (triclo) puis je suis passé à des produits plus chers mais aussi plus festifs et moins destructeurs. Quoique, je suis monté très vite dans l’échelle de la surenchère, un vrai lieu commun qui vole un œuf vole un bœuf. Euh… Non, qui fume un joint se shoote obligatoirement rapidement. Un truc du genre.

J’étais aiguillonné par ma copine de l’époque, et bien innocent. Les trois premiers mois, je n’aimais pas ça, je le prenais en snif et ça me faisais systématiquement gerber. Quel intérêt de payer une fortune un truc qui vous rend malade ? Et puis j’ai découvert le shoot, et ça a tout changé. Je ne gerbais plus et je me sentais merveilleusement bien. J’ai passé des nuits magiques à me balader avec ma copine la nuit venue. Période rose.Je me souviendrais toute ma vie ma première balade après mon premier shoot et la longue promenade qui s’en est suivi. La lumière de la lune conjuguée à celle des lampadaires donnait un air de magie à tout ce qui nous entourait.L’air était doux, la température parfaite, tout était silencieux, pas un chat, un dieu bienveillant s’était penché sur nous et nous avait béni. On ne connaissait pas encore son frère malveillant, qui n’allait pas tarder à s’intéresser à nous lui aussi, mais pas avec le même genre de bénédiction. Malédiction, plutôt. Enfin, tout ça est du passé lointain, il y a prescription. J’ai calculé qu’avec les divers opiacés que j’ai pris au cours de ma vie, traitement de substitution compris, ça fait plus de trente ans que je prends des opiacés sous une forme ou sous une autre.Trente ans d’alcool également, je suis abonné aux trente ans. Trente ans d’HVC, mais là j’espère que c’est fini.

Passons, je ne voudrais pas donner des envies à des jeunes. Je devrais plutôt développer sur les malédictions des opiacés. Et il y en a de sacrément dure. Miserere et déchéance. On perd tout, travail, famille, amis, amour, tout. Et quand on croit avoir touché le fond, on s’aperçoit qu’on peut descendre encore. Quand on est chanceux (et/ou prudent) on évite les cases prisons, VIH, HVC (celle là je l’ai eue)HVB (aussi, mais j’en ai guérit tout seul, un petit miracle) la rue, bref, un vrai festival de saloperies. On a beau faire des campagnes de préventions parfaitement inutiles, ca ne fait qu’encourager les curieux.

Ils devraient faire une émission de irréalité dans un centre de cure, ce serait plus convainquant. Mais les tox n’intéressent personne. Ca fait peur, ça dégoûte, mauvaise audience. Sans intérêt.

Je vous souhaite un bon 15 aour férié.