Je crains d’avoir été envahi par les ostrogoth, les wisigoth et les escargoth.

Ils se pointent comme si c’était naturel, c’est tout juste s’ils ne me font pas un cadeau en m’honorant de leur auguste personne. Je crois que je vais d’abord virer Khalil et Pp, avec un délai pour qu’ils puissent se retourner. Je ne suis pas un chien quand même. Je verrais bien la réaction.

Ceci dit, je suis dans mon bon bon droit. Tout de même !

J’avais dit dans un post précédent que j’allais finir par héberger tous les SDF du quartier, je crois que c’est fait. Mais le moment de la révolte est venu, viva la revolution ! A bas les suceur de sang !

Stephane me ramène de la bouffe (ce qui m’a valu une tourista pour date de péremption dépassée), c’est sa façon de me payer, mais les autres se servent généreusement au passage. La tourista sera pour eux, yark yark yark.

Il faut dire qu’ils ne se soucient pas de ce genre de détail trivial.

J’ai parlé à Nath au phone, pour lui proposer de lui mettre de coté 10 mg de metha, c’est ce qu’elle prend pour redresser son dos. Et ce sera peut-être l’occasion pour moi de baisser à 30mg (à 15 mg en fait).Il me fallait une motivation, c’est peut-être elle. Je verrais bien. Que sera sera.

Hier, les trois pieds nickelés, tous bourrés, s’en sont donnés à cœur joie.

Stephane n’a pas bougé une oreille, il a assisté au cirque qui a suivi sans se mouiller. Par contre, Pp était complètement à l’ouest et avait l’alcool très méchant. Il s’est est pris à Khalil, qui n’a rien fait pour calmer le jeu, au contraire. Résultat, il s’est pris plusieurs pèches bien violentes dans la gueule. Ca a duré une vingtaine de minute, violence, Khalil me demandait de rester près de lui, il avait peur de ce qui se passerait si je n’étais pas là pour calmer le jeu, mais je crains que Pp était complètement déraisonnable Il a sortit son couteau dont il n’a heureusement pas fait usage et a fini par s’écrouler à moitié sur un canapé puis à glissé sur le sol de la cuisine, ou il dort encore. Super soirée. J’ai horreur de la violence. Je dois réveiller Pp à 5:00, il est 4:00, je crois que je ne vais pas dormir beaucoup cette nuit. Je me rattraperais cette après-midi. S’ils ne recommence pas leur crise. Ce con de Khalil en rajoutait une couche, au lieu de la fermer, grande gueule comme il est, mais je crois qu’il aurait eu droit à sa dégelée de tout façon, Pp était vraiment très agressif et il a pris pour cible Khalil, qui n’a pas su fermer sa gueule. Moi je jouais le calmeur de jeu, difficile tâche au vue des circonstances.

Pp vient de se réveiller et est allé se coucher dans un vrai lit, mais il n’était pas très solide sur ses jambes. Encore bourré. J’espère que ça ne va pas lui valoir des déboire à son travail.

L’alcool rend con, y a pas à dire. Con et violent.

Je crois que Khalil va partir de son plein gré, après ce qui s’est passé. Un de moins. Ou alors, il est vraiment maso.

Quand j’assiste à ce genre de scène, je suis infiniment heureux d’avoir arrêté de boire.Quand je vois des alcoolo-dépendants descendre en flamme, au corps comme au mental, ca me rappelle pourquoi j’ai arrêté. Quand je les invite chez moi (ou qu’ils s’invite chez moi), les lois de l’hospitalité me pousse à leur offrir un café ou un verre d’eau fraiche, mais ils n’en veulent pas, ils ont leur bière, et je me souviens que j’étais comme ça moi aussi. Toujours une bière à la main. Quelle déchéance. J’ai essayé de réveiller Pp pendant 20 minutes, tape sur le bras, l’avant bras, la nuque (ça a marché pendant 30 secondes), mais non, rien à faire. Il se débrouillera à son travail. Une maladie exotique je suppose. Il s’était déjà battu dans l’AM, et il a un beau cocard. J’ai désinfecté ses plaies comme j’ai pu, je me fais l’impression d’être une maman poule qui soigne ses petits turbulents.

Heureusement que Pp m’aime bien. C’est une masse et je ne crois pas que j’aurais le dessus. Si ça en venait là. Ce qui n’arrivera pas. Je pense que Pp n’avais pas fait que boire, il avait du prendre des cachetons et de la CC (de la coke). Au naturel, c’est un être calme et doux, mais là il avait complètement pété les boulons. Peut-être parce qu’il s’était battu dans l’AM et qu’il se sentait invincible. La bière et autre aidant, ça a précipité la catastrophe. Khalil dort avec sa bière, c’est son nounours. Encore une bizarrerie chez ce personnage.

S’il avait fermé sa grande gueule, il ne s’en serait pas pris plein la gueule. Si j’ose cette répétition.

Je ne sais pas si Pp se souviendra de sa soirée, si c’est le cas il devrait se sentir tout péteux. Ou pas, je ne sais pas. Je ne connais pas assez le fonctionnement émotionnel de Pp. Je sais que moi je me sentirais mal. Ou rancunier, en colère, je ne sais pas.

En ce qui me concerne, je trouve que c’est du grand n’importe quoi.

J’ai raconté cette histoire à l’infirmière du Csapa , et j’ai eu droit à un sermon. Elle a raison sur la forme, ils étaient tous bourrés, et je dois être vigilant avec ça, de plus ça dérange les voisins, lettre au bailleur, menace d’expulsion… Ca craint. Je vais devoir faire le ménage. Ce qui est comique (?), c’est qu’ils tiennent tous le même discours : il faut virer les autres, mais pas celui qui parle. Je suis bien avec ça. Khalil a une solution de replis, d’après ce qu’il dit, et c’est lui qui me dérangeait le plus. Stephane ne me dérange pas ; il part en même temps que moi le matin et revient le soir vers 20:00 – 22:00. Il est calme, polis (ça vient de polisson, polis?) et sympathique, il essaie de faire ce qu’il peut pour remplacer le loyer qu’il ne paie pas. Pp va me payer un loyer d’une centaine d’euros (encore un qui dit qu’il faut virer les autres). Mais je l’aime bien. Ca fait deux sur trois.Mais je vais mettre une date limite pour qu’ils se trouvent un foyer ou un logement. Le seul problème, c’est qu’ils n’ont pas de travail, pas de revenus, et que dans ces conditions c’est assez difficile d’obtenir un logement. Mais je ne suis pas mère Thérésa, et n’ai pas vocation à dépanner tout le monde.

Pour les bonnes nouvelles, j’ai fait ma déclaration de vol, la banque l’a acceptée (même si le montant et de 87€ alors que j’avais calculé environ 400 €, le 10 j’aurais mon décompte sur internet et je verrais ça de très prêt.

Il me restait assez pour acheter des bacs à litière pour mes chattes, de la litière, des croquettes, elles devraient être contentes. Et pour moi, un portable I7 8GO 1TO. J’avais minutieusement inspecté les PC portable, et j’ai pris celui qui coûtait 600 € et que j’ai payé 360€. Une affaire. Je vais pouvoir faire fonctionner mon imprimante wifi. Après ça, il ne me reste rien pour payer ma box, ce qui me reste me servira à manger. Je vais faire comme le mois dernier et utiliser mon portable. Ca a très bien marché, il suffit que je ne fasse pas de téléchargement. Et le mois prochain devrait être beaucoup plus calme et créditeur.

Papou a perdu son travail, il a appelé et c’était trop tard, il avait été remplacé. Je n’avais jamais vu quelqu’un dormir comme ça, une bombe atomique aurait explosé qu’il ne se serait pas réveillé. Je n’ai pas ménagé mes efforts pour le faire émerger, peine perdue.

Les produits ne devaient pas y être étranger.

Bref, il a tout faux, sa boite d’interim ne le reprendra pas forcément.

Le marché du travail est féroce, Pp à 42 ans, et ça commence à devenir difficile à cet âge, à 45 c’est la galère, à 50 c’est l’enfer. Paco à ramé pendant huit ans, de 44 à 52, ou il a décroché une formation d’informaticien (qui ne l’intéressait pas…) et qu’il a foiré, mais le centre de formation à accepté de le reprendre en septembre (je crois). C’est sa dernière chance.

Il a foiré parce qu’il s’est énervé contre un prof, et quand Paco s’énerve, c’est impressionnant pour une personne qui n’a rien fait à quiconque et fait seulement son travail. Il a bien de la chance d’être repris.

Il faut dire qu’il s’est présenté avec un dossier psy épais comme ça, délires alcoolique and co. Ca a peut-être joué en sa faveur. Paradoxalement. C’est un centre qui prend en charge des malades plus ou moins graves, et qui les forme pour leur trouver du boulot. Ils ne lâchent pas l’affaire facilement quand ils ont un « patient ». Ils sont déterminés à aider les gens dans la difficulté. Paco en a pour un an et demi de cours, j’espère pour lui qu’il se tiendra zen.

Vu qu’il ne s’est pas passé une année sans qu’il pète les plombs au moins une fois, j’espère que ce sera l’exception qui confirme la règle…

Je vous laisse à vos occupations musicales, dansantes et autres

Biz, le K